Dvt personnel

[Explorations Modernes] Les 8 Apprentis-Sages

Suite à l’article 10 raisons de partir dans la grande aventure d’un voyage initiatique au bout du monde, voici à présent 8 apprentis-sages possibles que vous pourrez vivre dans cette « exploration moderne ». Rien de nouveau sous le soleil, juste un éternel retour à l’essentiel. Article destiné aux futurs aventuriers des temps modernes ou plutôt tout être humain. Parfois, avant d’agir pour changer le monde et étendre son influence, il faut se détendre pour entendre sa cohérence et attendre de comprendre ses pas de danse.

P1180225

  1. Tous citoyens de la même famille humaine
    • Nous sommes tous issus de l’espèce humaine, depuis notre nature humaine, son conditionnement et son essence, et nous pouvons et devons tous ensemble avancer dans le même sens. L’humanisme est cette philosophie qui dit que l’Homme peut être fondamentalement bon, mais que ce sont ces actes qui le définissent, et ce, en fonction de son environnement. Améliorons donc notre monde et faisons évoluer l’homme. Tous citoyens du monde, notre maison est partout sur cette Terre : « On est tous un peu comme E.T., partout où l’on va on crie « maison »! » Nous pouvons vivre sans frontière, sans domicile fixe, dans le cadre de la grande famille humaine, dont nous faisons tous partie, au delà des nations. Donc chaque être humain est un membre de notre famille, donc chérissons-les et cohabitons en paix, dans un bien-vivre ensemble, entre tolérance et solidarité, bienveillance et complémentarité !
  2. La gratitude envers la Terre Mère nourricière
    • La Terre nous accueille, nous héberge et nous nourrit. Sans planète, sans conditions climatiques stables, sans sols fertiles, sans espèces animales préservées, l’Homme aura beaucoup de mal à survivre et à poursuivre son évolution. Gratitude et respect, nous ne sommes que de passage dans l’infini spatial et temporel, prenons soin d’elle avant tout ! P1200375
  3. L’écriture collective d’un autre monde possible
    • Un autre monde et un autre avenir sont possibles, et c’est à nous, les habitants de cette planète, de le définir. Un voyage autour du monde est l’occasion de rencontrer toutes les différentes sociétés civiles, les acteurs du changement et les entrepreneurs innovants, qui tentent de nouvelles expériences, afin de faire avancer le monde dans un sens plus éthique et plus humain. Mais avant de le changer, il est important d’observer sa cohérence et essayer de comprendre son évolution. Comment en sommes-nous arriver là, quelles causes du passé pour quelles conséquences néfastes actuelles ? Comment penser différemment pour créer différemment le monde de demain ? Comment créer un monde plus « inclusif » ? Notre potentiel créatif est infini, notre convergence est possible, donc concevons le monde de demain, ensemble, avec les yeux ouverts.
  4. Du bien, de la bonté et de la bienveillance
    • Passer de bien faire à faire le bien, du néant des biens à océan du bien. Chaque être humain a une part de bien et de mal en lui, chacun sait les différencier, donc limitons le mal en nous focalisant sur le bien et de bonnes pensées, paroles, actions, comme les Accords Toltèques. Une plus grande masse énergétique de bien dans le monde ne pourra qu’être bénéfique à l’Homme et son évolution. Donc pensons Bien et agissons Bien ! Moins de biens de consommations et davantage de bienveillance.??????????????????????????????????????????
  5. Une vie équilibrée entre réalisation et contribution
    • Chacun peut se réaliser librement d’un côté, et contribuer au bien de l’Humanité de l’autre. Chacun peut contribuer à son espèce, continuer à son échelle, et être un outil utile, unique, et complémentaire sur cette Terre. C’est ce qu’on appelle la vie à 50/50. A chacun de trouver ce juste équilibre, dans la mesure des possibles, de trouver sa voie qui permet les deux, ensemble ou en parallèle, mais en cohérence l’un avec l’autre, afin de pleinement vivre, avoir la conscience tranquille et être pleinement utile. Donc vivons et contribuons!
  6. Entre bonheur et vivre ensemble
    • Le bonheur est souvent le but de nos vies, vers lequel nous marchons, souvent avec pression. Mais, quelle est la vie qui nous correspond et nous nourrit de bonheur ?  Comment définir le bonheur et quand vient-il  (est-ce demain ou simplement maintenant, dans l’instant présent) ? Qu’est-ce qui nous paraît essentiel dans la vie ?  Comment mieux gérer ses émotions (être plus zen, plus sage, plus conscient, plus respectueux d’autrui) et relativiser sa condition d’être humain au sein de l’Humanité toute entière ?  Comment bousculer ou travailler sur son ego, afin de voir le monde, vraiment, sans ce prisme qui déforme la réalité, voir le présent uniquement,  atteindre une certaine humilité ou avoir une conscience des autres ? Le bonheur est peut-être le chemin et non la destination, et peut-être avons-nous tous une partie de travail sur nous à faire ! Enfin, puisque bonheur personnel et vivre ensemble collectif sont intimement liés, faisons en sorte que le bonheur des uns puisse faire le bonheur des autres…P1080486
  7. Un cheminement spirituel sans fin ?
    • Le monde physique est-il le seul monde qui existe ? Y-a-t-il des dimensions invisibles, des énergies qui circulent au delà de nos yeux ? Un Dieu ou des Dieux, un Dieu et dix religions ? Existe-t-il des croyances spirituelles différentes et/ou complémentaires ? Comment concilier la foi et la raison, une croyance religieuse et une philosophie de vie, sa vie spirituelle et sa vie physique? Comme tout, cela s’expérimente, avec son libre arbitre, par soi-même, dans son propre chemin spirituel, unique, perpétuel, essentiel, sans fin. L’éveil tel ce bout de tunnel qu’on ne touchera jamais mais vers lequel chaque pas nous fait grandir et nous en rapproche.
  8. L’harmonie dans toutes les mélodies de la vie
    • L’harmonie est un concept vaste mais essentiel partout, à la fois en soi (dans la fluidité de notre être intérieur), avec autrui (dans des relations respectueuses, humaines, empathiques) et dans la nature (dans la manière dont nous cohabitons avec notre planète et toutes ses espèces vivantes). Elle est là sans nous, à nous de nous accorder aux notes de musiques de la symphonie du monde. Pour les bouddhistes, le but ultime de la vie est le « nirvana », pour le bien-vivre ensemble, c’est l’harmonie!

P1200625

C’était 8 apprentissages possibles parmi d’autres. Pour aller plus loin, visitez l’article sur l’art de vivre ensemble :
12 travaux pour changer le monde. « S’épanouir en homme et puis sourire au monde ! »


Cet article a été écrit en premier sur www.odysseehumaine.com par V.A.

V.A. est poète globe-trotter et entrepreneur. De retour de 2 tours du monde, il donne des conférences sur l’art d’entreprendre sa vie et des séances de coaching sur « comment éveiller sa créativité pour développer son activité ». Membre de la Société des Poètes Français, il écrit pour diverses organisations partenaires et prépare actuellement un livre de récit de voyage sous forme de réflexions sur l’homme et le monde de demain.

Si vous avez aimé cet article, laissez un commentaire, partagez-le ou abonnez-vous à la Newsletter. Pour toute demande, contactez l’auteur sur vincent@odysseehumaine.com.

P1070525

1 réponse »

Laisser un commentaire, une pensée, un vers

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s