A la Une

{Etats Généraux de l’Education} Redonner une place centrale à la poésie (Proposition Livre Blanc)

Les Etats Généraux de l’Education – Nantes 17 Octobre 2020

PROPOSITION POUR LE LIVRE BLANC

«  Réenchanter le monde avec la poésie – Apprendre la poésie autrement »

« Redonner à la poésie une place plus centrale dans le parcours scolaire de l’Education Nationale, dans le pays de la langue de Molière, Hugo, Voltaire, Lamartine, Prévert, Rimbaud, Césaire et Baudelaire… C’est un art vital. Dans un monde robotique à venir, résistons avec le poétique.

La poésie est un élan d’optimisme vers l’avenir et un voyage dans l’inexploré. Elle détient notamment trois vertus : le champ lexical pour trouver les mots justes dans notre communication au présent, le champ des possibles pour se projeter dans un avenir idéal et commun, le champ émotionnel pour toucher le cœur d’autrui avec une langue universelle, tel un esperanto.

La poésie permet d’aborder des thèmes délicats parfois ou difficiles à exprimer, comme la laïcité, la liberté d’expression, le fait de trouver sa propre voie, les relations humaines, par le prisme de l’idéal, de la communion, de la non-violence, de l’art de vivre ensemble. La poésie a ce pouvoir de transcender les réalités présentes pour s’ouvrir à nos rêves, libérer la parole et ainsi faire apparaitre notre horizon commun.

Les sociétés modernes se sont dépoétisées. La poésie, elle, est devenue sacralisée et marginalisée. Afin de la rendre plus accessible et lui rendre ses lettres de noblesse, je rêve que la nouvelle génération réussisse son entrée en poésie dès le plus jeune âge. La poésie (poesis : créer) détient une magie intrinsèque dans l’écriture et la récitation. Aussi, avant d’apprendre par cœur des poèmes « classiques » d’il y a plusieurs siècles et auxquels les enfants ont parfois du mal à s’identifier ou d’en faire des commentaires composés complexes et cérébraux, et si nous laissions les enfants écrire eux-mêmes leurs propres poèmes et les réciter pour y prendre goût de manière plus légère, ludique et libre ?

Refaisons jaillir les âmes de poètes de nos enfants pour qu’ils s’ouvrent à l’enchantement, à l’émerveillement et se reconnectent à l’essentiel. N’est-ce pas là au final l’une des missions principales de l’enseignement au 21ème siècle pour avoir conscience du monde et avoir confiance, en soi, en la vie, en l’Humanité et en notre avenir ? Nous avons plus que jamais besoin de poésie et de poètes.sses aujourd’hui pour imaginer et coécrire demain.

Les mots peuvent réenchanter le -leur- monde. Comme demandait le professeur Keating (interprété par Robin Williams, dans le célèbre film « Le Cercle des Poètes Disparus ») à ses élèves : « quelle sera votre rime? », votre singularité, votre cadeau à offrir au monde, pour apporter votre propre mélodie à l’harmonie de la grande symphonie de la vie ? 

In fine, la poésie, comme la beauté, peut contribuer à embellir le monde et intrinsèquement, oui, nous sommes tous des poètes.sses. Alors révélons notre âme de poète au grand jour dès l’enfance pour construire le socle humain et républicain de la France de demain. »

« Le monde ne mourra pas par manque de merveilles, mais par manque d’émerveillement » – Vincent Munier, photographe.

Si cette proposition vous parle, merci de voter pour elle sur le site Etats Généraux de l’Education – Proposition Poétique afin qu’elle soit retenue dans le Livre Blanc qui sera remis au Ministre de l’Education Nationale en Juin 2021.

Longue vie à la poésie et la poétisation du monde, de nos êtres et de nos vies.

Vincent Avanzi (Chief Poetic Officer)

Bio : Vincent Avanzi est Chief Poetic Officer, conférencier, plume de dirigeants et fondateur de La Plume Du Futur. Ancien diplômé de l’ESCP et salarié du CAC40, globe-trotter et journaliste aux Echos, il a développé le concept de la « poésie d’entreprise » pour « faire le pont entre le business et la sagesse et ainsi redorer les richesses humaines de nos êtres de noblesse ». Auteur de huit ouvrages dont « Trouver son Point G-énial » (Hachette) et « Poétiser sa vie, Enchanter le monde » (Odyssée Humaine), il accompagne les individus, les leaders et les organisations pour trouver sa singularité, manier l’art du discours universel, servir le bien commun et se projeter dans l’avenir. Il délivre des discours poétiques dans des conventions internationales et anime des ateliers collectifs sur le pouvoir des mots qui réenchantent le monde. Il a dernièrement initié pendant la première période du confinement un « Cercle des Poètes Apparus » en ligne. Sa mission : Réenchanter le monde avec la poésie.

Laisser un commentaire, une pensée, un vers

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s