Entrepreneuriat

Poème I : L’Entrepreneur

Poème disponible sur le webzine Emosapiens
Nouvelle version: Poésie Créative et Stratégie d’Entreprise

sans-titre

Le Cri(me) de l’Entrepreneur
(24 strophes pour 24 heures non-stop)

« Un long chemin, sans trop se plaindre, en dilettante,
Un beau destin, sur PowerPoint, en business plan. »

Partie 1

Du bac à sable, en passant par la salle de classe,
Match honorable, moral de sabre, mental de marbre,
Mains Sales de Sartre, rentable en maths, nomade de l’âme,
Portail du Graal, le jour où sa Start Up démarre :

Marge admirable, l’âme visionnaire, im-pact-e social.
Stats anormales, quand il opère, et si peu stables.
Un staff qui charge dans un tunnel, la marque des Stars,
Quand ils travaillent, voir la lumière, la voie qu’elle trace.

Le résultat, fait pas à pas, dans la nuit noire,
Des hommes, des femmes, chacun se bat, même tous les soirs,
Gardant espoir dans cette histoire, la grande victoire,
Voir le miroir de son sur-moi, à force d’y croire.
*
Le rideau se lève, des kilomètres, de petits commerces,
Si pris au piège, mais libre comme l’air pour vivre son rêve.
Etre salarié comme à l’armée, car affamé dans la vallée ?
Non, s’acharner à presque échouer, au final pour gagner !

Responsable, renouvelable, louable car sociétal,
Résoudra-t-il des problèmes de masse inacceptables ?
Ethique de base, des valeurs morales ou équitables,
Une marche locale, un marché global, après l’orage.

La recherche de fond si capitale, dans une jungle animale,
Un monde à l’image du bien du mal, et même presque amical.
Marque un temps pour l’arrêt, sillonne ombre et lumière.
Contre vents et marée, jusqu’aux monts et merveilles.
*
Le labeur des artistes, créateurs de génie,
Marketing magnétique, innovateur de l’élite.
Sa magie illumine son business sur une cible,
D’un futur si sublime de richesses plus subtiles.

Tout est nouveau, remettre en cause le statut quo,
Tout mettre sur pause, la folie ose et puis nous sauve.
Des idées aux germes d’idéaux, pour signer tôt,
Délivre l’étau des chiffres des taux, pour viser haut.

Un long chemin sans trop se plaindre, en dilettante,
Un beau destin sur PowerPoint, en business plan.
La prise du risque est une voie sage, en voulez-vous ?
Puisque la vie est un voyage, envolez-vous !

Nos chapeaux bas, nos mains en l’air, on vous admire.
Nos châteaux de cartes sont dans vos rêves, donc dans l’avenir.
Le succès, une série d’échecs sans perdre foi,
L’issue tel un défi des chefs, donc crois en toi…

*
(Pause)
S.O.S. aux Rois du R.O.I en S.A.S.
Avançons dans le temps
*

Partie 2

Ex hérauts heureux avec zéro euro en poche,
Sur l’étendard de leur égo et de leurs proches,
Des stocks accrochés, sans état d’âme, Avenue Foch,
Comme des numéros dans les Boards où ils décrochent.

Devenir millionnaire, belles devises visionnaires,
Paradis d’actionnaires, sous l’emprise des arts modernes.
Tissage de partenaires, chiffre d’affaires à l’honneur,
Le village planétaire est désormais sans frontières.

Campagnes de pub pour une génération de trafic,
Champagne et bulles pour l’optimisation du profit.
Le passif et l’actif, le vécu a perdu.
Artistes économiques, les vertus sont déchues.
*
Qu’on se lance dans la danse, sans omettre le sens.
On observe, on apprend, on se plante, on avance.
Votre destinée est inscrite dans tous les manuscrits.
Si la liberté a un prix, ce doit être, pour que les âmes murissent.

Il y a de la place pour tous, pour refaire le monde,
Chaque jour des hommes le montrent, sans même nous faire de l’ombre.
Le bonheur des uns peut faire le bonheur des autres,
Si l’on avance dans l’entraide, sans marcher, sur l’honneur des autres.

Libre Echange sur l’historique des domi-nations.
Guerre des changes, libre arbitre, domino des nations :
Exploitation, espèces en voie de disparition,
Les choix de l’action, ultime espoir de réconciliation.
*

Repossession des terres ou réchauffement climatique,
Régulation financière de l’Arctique à l’Antarctique.
Collaboration massive dans un nouveau chapitre,
Penser hors de la matrice, pour que le miracle s’accomplisse.

Sur le chemin des vertus et leurs parcours solitaires,
Dans la flamme de nos vécus, nait un amour solidaire,
Pour qu’un jour ce ne soit plus dans la tristesse prolétaire,
Des hémisphères, du Nord au Sud, que la richesse prolifère.

Ivres en horreur, signes de vainqueurs, livrés sans cœur,
Est-ce le crime de rancœur de tous les Entrepreneurs ?
Innovateurs, libres-penseurs,
Hymnes de bonheur, écrits sur l’honneur,
Remercions tous en chœur les graines de nos futurs Rêves-solutionneurs.

Merci !

..Donc n’abdiquez pas votre vision,
Pour rien dans l’ombre,
Car elle indiquera la direction,
Du Bien au monde…

Auteur : Vincent Avanzi

10641229_871883559523753_7198066816118393816_n

Découvrez le cycle de conférences sur l’entrepreneuriat : « Entreprendre sa vie ».
Abonnez-vous à la News de l’Odyssée

Laisser un commentaire, une pensée, un vers

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s