A la Une

[Synthèse Poétique] La vie, un laboratoire du bonheur

logo

Le Forum Happy Lab, laboratoire français du bonheur qui désire mettre la France sur le podium des pays les plus heureux du monde, a eu lieu le 28 mars 2015. Parmi les animations, les ateliers et les speakers figurait Laurent Gounelle, auteur de plusieurs livres dont L’Homme qui voulait être heureux. Vincent Avanzi d’Une Odyssée Humaine était invité à réaliser la synthèse poétique pour clôturer cette belle journée sur le bonheur.

Voici la vidéo de la synthèse et le poème retranscrit à l’écrit.

Poème : La vie, notre laboratoire du bonheur

Comment se contenter avec un compte en T,
Au lieu de contempler des sentiers de contes en paix ?
On s’enchante et on s’envole, donc « vivons joyeux » disait Rabelais.
Car dans un sens, même par mille feux, on nait et puis on est.

Donc aux questions : Etre ou avoir ? Faire ou savoir ?
Être là, c’est avoir le « LA » dans la musique de la vie,
Afin de croire en sa mission, en son karma
Et dans la poésie infinie de toutes nos énergies.

L’Univers peut être chaleureux quand on se regarde dans les cieux pour formuler un vœu,
L’amour est dans les yeux, l’être humain est au milieu pour faire ressortir tout ce qu’il a de mieux.
Car si le bonheur est nativement heureux, sa quête peut aussi le rendre malheureux.
Donc si la vie est un jeu, le je est-il un mâle heureux avec des larmes de bonheur quand il pleut ?

L’avenir est une belle quête mais la sagesse est dans le faire de lance de l’être.
Même si le bonheur n’a pas de secret, il a quand même quelques recettes.
Qui est-ce qui le rejette pour aller vers quelle planète ? Car il n’y a plus rien que le présent ne regrette.
On peut être heureux ou avoir raison, tout comme être seul ou deux à la maison.

Le temps c’est de l’argent mais pas dans mon roman,
Car seulement l’âme des gens rentrera vraiment dans la légende.
Donc comment distinguer le faux du vrai dans un monde aussi bête que méchant ?
Le bonheur n’est pas dans l’après si le possible réussit à prendre vie sur le champ.

Intelligentils entre prose et poésie, entre roses et mélodies, sur l’orgue de barbarie,
Quand on ose vibrer en harmonie et boire chaque jour une goûte à la fontaine de l’eau de la vie.

Alors oui, la vie est bien trop courte pour ne pas décider d’être heureux
Si l’on accumule des rancunes,
Donc souviens-toi de Confucius : « On a deux vies et la deuxième commence
Quand on se rend compte qu’on en a qu’une. »

D’autre part, le bonheur n’est pas un but mais un sentiment,
Pour cela il suffit de demander à Madame Quand.
A force de remettre à demain ce que l’on pourrait vivre aujourd’hui,
Voici une possible réponse de Monsieur Si.

Car la gratitude c’est gratuit donc allons-y on en profite : Merci !
Et la prochaine rime sera pour méditer sur la subtile mélodie de la vie :

« On se sent beaucoup plus heureux, Autant que l’en-faire se peut,
Pour prendre feu dans le bleu de nos yeux, Envolons-nous ensemble dans les cieux »
(Sur un air du Livre de la Jungle « Il en faut peu pour être heureux »)

Sinon, le sage, lui, nous apporte le savoir être
Entre conscience et éveil, nous a dit Laurent Gounelle,
Car le bonheur est dans l’instant présent,
Et dans la lumière du soleil au bout du tunnel.

C’est vrai que le royaume des cieux est à l’intérieur de nous-même,
Et qu’en période de souffrance, c’est la croyance seule qui nous mène.
Donc comment se libérer vraiment de son ego ?
« Existons autrement » et le bonheur en se fera l’écho.

Rien ne sert de nous comparer, soyons juste ce qui nous ressemble.
Dans le mantra du vivre-ensemble, c’est le partage qui nous rassemble.
D’ailleurs, quand on donne tous plein d’amour à nos enfants,
Au fond, ce sont eux qui nous éduquent à être bien vivants.

Entre innocence et insouciance, jouer est notre sixième sens,
Entre intelligence et tolérance, dans le reflet de notre sublime existence.
Une photo, un Talentoscope, une manifestation au monde,
Pour que la Joconde soit le prélude de l’envol de ma colombe.

« La bourse ou la vie ? »
Nous on joue à cash-cash pendant que les enfants cherchent un passage secret dans l’ombre,
Avant de prendre une douche de compliments et de s’endormir dans de beaux songes…

Donc le bonheur, c’est de prendre sa peur avec soi dans une aventure humaine.
Et l’universel, c’est les racines et les ailes, sans les murs, vers l’essentiel.
Faire de nos joies un outil de puissance, telle est l’énergie du bienveillant.
Faire de nos voies un sourire de réjouissance, dans un grand cri d’émerveillement.

Tel un rêve content en fin de conte sur la vie,
En pleine conscience nous sommes content-platifs,
Car le monde a besoin de liens, d’une conscience féconde
Et d’êtres interactifs. #Conspirateurspositifs

Entre moments de joie, de tristesse et de gentillesse sur nos parcours,
La vie est une terre d’accueil où l’on se retrouve avec beaucoup d’amour,
En espérant que nos voix intérieures écoutent la voie d’une connexion extérieure
Afin que nous puissions tous nous rejoindre pour vivre ensemble dans le bonheur.

Et peut-être que les liens seront humains jusqu’à ce que l’on ne fasse qu’UN,
Même si les futurs souhaitables sont incertains, nous serons liés par ces 3 petits points
Donc ouvrons les cœurs pour réduire la partie sombre de chaque être humain, #DarkVador
Car l’avenir de l’Homme réside dans une partition à quinze milliards de mains. Et ça j’adore.

En conclusion, le bonheur est contagieux, ses saveurs sont merveilleuses,
Ses couleurs sont harmonieuses, dans lABCDaire des valeurs venues des cieux,
En espérant qu’un jour le bonheur des uns fera le bonheur des autres
Car aujourd’hui est le Jour J pour célébrer l’humanité dans la joie qui est la nôtre.

Auteur : Vincent Avanzi

Retrouvez les photos de l’évènement sur Facebook Happy Lab 
et voici ci-dessus la vidéo de toute la journée du Forum


Vincent Avanzi est un Poète des Temps Modernes : poète d’entreprise, chroniqueur poétique et scribe poétique. Membre de la Société des Poètes Français, il écrit depuis plus de 15 ans pour tout type de format et sur tout type de thématiques. Globe-trotter et poète d’entreprise, il a fondé La Plume du Futur et donne des conférences auprès d’entreprises pour révéler les talents créatifs et provoquer un déclic de confiance en soi via la création artistique.  D’autre part, chroniqueur poétique, il intervient dans des événements pour en faire la synthèses en vers en guise de clôture. Pour toute demande de conférence, d’intervention, de synthèse ou de réalisation de poème, contactez vincent(@)odysseehumaine.com.

Découvrez le voyage poétique du Café Happy Lab et la synthèse poétique de la Nuit de l’Optimisme

2015-03-28, Forul Happy Lab-2149 2015-03-28, Forum Happy Lab-3282

Crédit photo : Soft Skills Photography

Laisser un commentaire, une pensée, un vers

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s