Poèmes de la Plume

Poème XVI : La République des Enfan-tastiques

La République des Enfan-tastiques

Défenseur des valeurs dignes de la République,
Autant son protecteur que parmi les critiques,
Pour un ordre mondial, plus participatif,
Respect des équilibres, des classes mieux réparties.

Nous avons les outils pour un plus bel avenir
Avant d’être étourdis, les peuples sont érudits
Parce que face à la crise, le partage que l’on vise,
Des êtres que l’on délivre, moins de sous que de sourires.

Marquons la fondation d’une nouvelle République
Face aux scepticismes des thèses démocratiques
D’un président conqui-stador exécutif
Elu parce que moins pire des 2 plus grands partis.

metronome

Ce métronome droite gauche, bien cyclique mais statique
Qui n’avance plus vraiment vers un progrès drastique,
En respect de la vie humaine libératrice,
Mais un capitalisme bien trop esclavagiste.

Sur fond de chant cynique, de maximes fanatiques
De maximisation élitiste du profit.
Actifs économiques, belli-gérants d’entreprise,
Actions égo-logiques, légiférant sans devise.
(homo economicus, sexus politicus)

Des têtes d’affiches perfides, avides arides voir vides,
Transformant les terres riches, fertiles en pesticides,
Origines de la vie, Infini des possibles,
Des denrées nutritives, au respect des plantes vives.

P1160783

Cyclique et dépendant, civisme animalier,
Sans détruire les engrais de chacun de nos alliés,
Pouvoir cohabiter, amis accompagnés,
Nos vies améliorées ensemble dans le même panier.

L’être humain, loin d’être un produit qu’on fructifie,
Est ce fruit qui murît, pourrit, ou bien survit,
Sourit et se nourrit, des racines, des sorties,
N’est-ce pas l’eau de la vie, ce qui nous unifie ?

J’étais en Israël, et je suis parti en Iran,
Et je n’ai vu aucune haine, dans le regard des gens
Malgré un peu de gêne, en provenance du ciel,
Car si leurs Dieux s’en mêlent, ils savent que c’est le même.

P1110002DSC03986

Inversons le parchemin, du 20 et 80,
Du travail corporate et massages corporels.
Dans un concert global de commerce équitable,
Répartition locale, sans armes, nos âmes se calment.

Donc, les « enfant-tastiques », les « intelligent-tils »
« philan-strophes » « rois mag-iques », « mes-sagers » pacifistes
Sont ceux-là qui m’inspirent, face aux grands préjudices,
Qui nous réconcilient et guident vers l’harmonie.

Amour, Terre, paix, justice, paradis humanistes,
Vers une vie décente juste et universaliste,
Fin des démocraties, mises sens dessus dessous,
Les démons sont assis, les anges déchus debout !

P1190530

Madiba, le meilleur, voire rare, exemple de guide,
Elu sur un parcours, de vie de sacrifices,
Philosophie de paix, si réconciliatrice,
Partie d’un vrai combat, bien plus que politique.

Or quand Churchill s’exprime, c’est cette démocratie,
Le moins « pire des régimes », des systèmes et empires,
Sauf si un conseil de sages représentatifs
Devenait le guide garant des pensées multiples,

Pour éclairer nos vies, direction « mondialiste »,
Comme le dit Pierre Rabhi, sens non compétitif,
Dans un projet commun, unis en réalisme,
D’avenir écologique, pragmatique et laïc.

pierre-rabh

Cette magie utopique, certes contemplative
Est-elle l’alternative à notre chère matrice,
Dont la patrie civile devient dubitative,
Sur ses capitaux libres au-delà de nos vies ?

Pressés comme des citrons, dressés comme des moutons.
Tous stressés par millions, grand effet papillon.
Notre place à l’origine, notre part de colibris.
Douat de Osiris, notre âme comme domicile.

Tous chevaliers de l’espace, soignés en Love docteurs
Mes chers alliés de l’espèce, soyons des hommes de cœur,
Réunis dans un collectif de globe-trotters,
Avec comme unique objectif des porte-bonheur.

sticker-soleil-ying-yang

Pour en finir avec les plaies d’où sortent l’horreur
Des poètes de la vie qui répètent tous en chœur :
« Nous on n’aura plus peur, Non aux vies de labeur ! ».
Soyons à la hauteur, du monde en tant qu’acteurs.

De la naissance de l’Homme, sa condition humaine,
Jusqu’au conditionnement, à travers tous les siècles,
Environnement mondial, où émerge son essence,
La re-nais-sens de l’Homme, projet universel.

Dans un voyage d’hommes sages, vers un beau paradigme
De Paradis sur Terre, projeté dans le futur :
Philosophie de vie, qu’on appelle Harmonie,
En soi, envers autrui, et avec la nature.

P1160346

D’une Nouvelle République
Le jour où se soulève le rêve du grand public.

Auteur : Vincent Avanzi

P1210542

Abonnez-vous à la News de l’Odyssée

carte projet

Laisser un commentaire, une pensée, un vers

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s