A la Une

Poème : Aho Aya – Au Bonheur des Ames (De l’armure à l’âme mûre et l’amour)

« De l’armure à l’âme mûre et l’amour »

Aho Aya Au Bonheur des Ames

Aho, Aya, Allo Gaïa, Dolce vita loca, alma.

Il était une fois un profond voyage psychédélique
Dans l’antre de la folie de nos âmes intergalactiques
Sous l’encre d’une symphonie de rayonnements chamaniques
Pour croitre en harmonie jusqu’à l’émerveillement extatique.

De la guerre froide au réchauffement climatique,
On veut de la chaleur humaine, pas du sang-froid, sur le Titanic
Que l’amour réanime nos enchantements poétiques,
Sur l’Arche de nos Rêves éveillés d’enfants enfin fantastiques.

Tous des poètes face aux comètes,
Lanceurs de rêves ou lanceurs d’alertes.
Des petits pas de travers aux chemins diverses
Une retraite de l’être pour renaître dans l’alignement de nos planètes.

Chuut. Entends-tu ces quelques vers
Qui émanent de la voie de l’Univers ?

Si ça fait mal, Ayahuasca
Quand sonne le La, Alléluia,
Combattre le diable, O Nirvana
La force d’une liane, Pachamama

Voyage astral en sept chakras,
Roue du karma soigne nos traumas.
Amour, lumière, dans l’Univers,
L’âme en mille vers, infinie mer.

Oh oh ah ah

Connexions vierges, l’harmonie règne,
Vie que l’on aime, Ki que l’on sème.
Nettoie ton être, visi-onnaire,
Etoiles de maitres, imaginaires.

Nouvelle ère, on rêve tous, de viser l’amour et casser l’armure
Pour faire éclore l’âme mûre sous l’armature.
Libère les chaines sur le parcours,
Révèle un jour par des je t’aime nos vraies natures.

Cap sur le futur, purge sans juge, cure de cent jus,
Dans une cour dénuée de nos lointaines blessures,
On avance sans peur, avec douceur et bravoure
Sur la route du bonheur, jour après jour.

Co-quête de sens, chère Renaissance,
Humaine essence, la piste de danse,
Entière confiance, en pleine conscience,
Une fulgurance, persévérance, une bienveillance, la délivrance.

Distinguer le vrai du faux, magnifier le trait du flow,
Quel beau Héros sans égo,
L’apothéose du cosmos en osmose,
Métamorphose, comme par écho.

Homme, femme renait, une deuxième vie, non aliénée
Etre éveillé puis aligné, l’Humanité respire en paix.

Entrevois d’autres réalités
Doté d’un troisième œil sacré centré
Accueille la vie telle qu’elle est,
Lumière sublime complète et contemplée.

Détaché de tous les maux, je repartirai peut-être en mission
Je ne jouerai plus avec les mots, je danserai en vibrations.
De performant à père aimant, tempérament impermanent
Emerveillement dorénavant, sur la voie du beau changement.

Après l’harmonie, viendra l’amour,
Notre étincelle pour toucher le ciel avec nos ailes,
La clé d’harmonie cachée
Sur l’autel de l’amour inconditionnel atemporel.

Belle fête de l’âme,
Esprits, espace vital, hommes, enfants et femmes,
Mondes animal végétal, puissance magistrale, traits d’union, le point Génial,
On s’évade, on enrage sous les flammes
Et on se calme sur les vagues de nos belles âmes.

Ad vitam aeternam,
Aho, Aya, Allo Gaïa, dolce vita loca, alma,
Ali Baba, ces âmes ouvre-toi sur notre toile,
On est tous nés sous une bonne étoile…

Auteur : Vincent Avanzi (Chief Poetic Officer)

Inscrivez-vous pour le prochain Cercle des Poètes Apparus

Laisser un commentaire, une pensée, un vers

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s