A la Une

Préface Satish Kumar : Lettre à un jeune poète (Letter to a young poet) – Trouver son Point Génial

Découvrez la préface du livre Trouver son Point Génial par le sage et lumineux Satish Kumar, qui me fait l’honneur et le bonheur d’écrire quelques lignes poétiques sur le mode de la lettre à un jeune poète de Rilke.  Le livre est un manuel pratique pour trouver sa voie royale et un essai poétique sur la société de demain pour tendre ensemble vers un avenir idéal en harmonie, grâce à son/notre Point Génial. Entre utilité publique et unicité sublime, réalisation personnelle et contribution collective, quel sera votre cadeau pour le monde ?

IMG_20191020_182512

« Lettre à un jeune poète » de Satish Kumar

Cher Vincent,

J’ai été enchanté de te rencontrer au magnifique Château de Millemont, entouré d’une forêt glorieuse et de lacs magnifiques. Il n’y a pas de meilleur endroit pour écouter un poète amoureux de la nature. Tes vers ont touché mon cœur et ému mon âme. Ta poésie est une expression inspirante de notre profonde interconnexion avec la Terre et la vie qui l’habite.

Je crois que ce ne sera pas la technologie, la science, la politique ou l’économie, mais la poésie qui sauvera le monde. En fait, la technologie moderne, la science, la politique, l’économie et les entreprises détruisent le monde actuellement. Au nom de ces termes puissants, les gens épuisent les ressources naturelles de la Terre, source de la vie. Si l’air est pollué, si le sol est contaminé, si l’eau est intoxiquée et si les océans sont remplis de plastique, que peuvent faire la science, la technologie et le reste? Ce n’est que par la poésie que les gens seront inspirés à protéger le monde visible et à nourrir le monde invisible.

La poésie est devenue aujourd’hui un simple passe-temps pour quelques-uns. La majorité des gens sont « éduqués » et « élevés » pour des emplois sans imaginaire ni créativité. L’éducation, les médias et la politique nous répètent sans cesse que le but de la vie est d’avoir un travail, de gagner de l’argent et d’avoir du succès. Pour la quête du succès matériel et du confort physique, nous sacrifions l’imagination, la créativité et la spiritualité. Ce n’est que par la poésie que nous pouvons retrouver ces valeurs éternelles. Je souhaite que toutes les écoles, tous les collèges et toutes les universités enseignent aux enfants à apprendre la poésie par cœur et à écrire de la poésie.

Les jeunes doivent comprendre que mettre de beaux mots sur une page n’est qu’un type de poésie. Tout ce que nous faisons peut être de la poésie si cela se fait avec imagination, avec amour, avec créativité et avec le cœur. Le mot poésie vient de ‘poesis’ qui signifie ‘faire’. Ainsi, être un poète, c’est être un fabricant, un « créateur », un « maker », pas simplement un consommateur. La civilisation matérialiste moderne incite les citoyens à être des consommateurs dans l’intérêt de l’économie. Je souhaite que tout le monde soit un poète, je veux que tout le monde soit un artiste – un artiste n’est pas un genre particulier de personne, mais chaque personne est et devrait être un type particulier d’artiste et tout le monde a besoin d’être encouragé, inspiré et soutenu pour être un poète et un artiste.

Vincent, tu es toi un exemple merveilleux à suivre pour nous tous. Tu es capable de formuler des idées simples mais profondes en des mots beaux et accessibles. Que tous les jeunes soient encouragés à faire de même. Écrire et lire de la poésie ne devrait pas être difficile, car nous sommes tous capables de parler, nous devrions tous être capables de chanter, écrire de la poésie, danser, peindre, faire et être, pour vivre ensemble dans une société plus harmonieuse demain en connexion avec la nature et avec notre nature humaine. Prenons soin de l’écologie de notre être et de l’interdépendance de notre planète. Ensemble.

Satish Kumar
Fondateur du Schumacher College, Totnes, Devon UK
Auteur du livre « Pour une écologie spirituelle » chez Belfond (préface de Marion Cotillard), traduit de l’anglais « Soil Soul Society » (« La Terre, l’Ame et la Société » une nouvelle trinité pour notre temps).


« Letter to a young poet » by Satish Kumar

Dear Vincent

I was delighted to meet you at the beautiful Chateau de Millemont, surrounded by glorious forest and wonderful lakes – there is no better place to listen to a nature loving poet. Your words touched my heart and moved my soul. Your poetry is an inspiring expression of our profound interconnectedness with the earth and the life upon it.

I believe it will not be technology, science, politics, or economics but poetry that will save the world. In fact modern technology, science, politics, economics and business are destroying the world. In the name of these powerful words people are depleting the earth’s natural resources which are the source of life. If air is polluted, if soil is contaminated, if water is poisoned and oceans are full of plastic what good can science, technology and the rest can do? It is only through poetry that people will be inspired to protect the visible world as well as nourish the invisible world.

Unfortunately, poetry has become simply a hobby for the few. The majority of people are educated for unimaginative and uncreative jobs. Education, media and politics tells us again and again that the purpose of life is to have a job, earn money and be successful. In pursuit of material success and physical convenience we are sacrificing imagination, creativity and spirituality. Only through poetry can we regain these eternal values. I wish that every school, every college and every university would teach children to learn poetry by heart as well as learn to write poetry.

Moreover, young people need to understand that putting beautiful words on a page is only one kind of poetry. Everything we make can be poetry if it is done with imagination, with love, with creativity and from the heart. The word poetry comes from ‘poesis’ which means ‘to make’. So, to be a poet is to be a maker, not merely a consumer. The modern materialistic civilisation persuades and compels citizens to be consumers in the interest of the so-called economy. I wish everyone to be a poet, I want everyone to be an artist – an artist is not a special kind of person, but every person is and should be a special kind of artist and everyone needs to be encouraged, inspired and supported to be a poet and to be an artist.

You, Vincent, are a wonderful example for us all to emulate. You are able to put simple but profound ideas into beautiful and accessible words, may all young people be encouraged to do the same. Writing and reading poetry should not be difficult as we are all able to speak, we should all be able to sing, write poetry, dance, paint, make and be.

Satish Kumar
Founder, Schumacher College, Totnes, Devon UK


-Special thanks to Olivier Maurel-


Le Manifeste de la Planète Rêve : Il était une foi dans l’être

Revoir les précédentes rencontres poétiques entre Satish et Vincent 


V3 fb 3.png

Découvrez le livre Trouver son Point Génial (Ed Marabout/Hachette)

Nous avons tous un Point G-énial, quel sera le vôtre ?

1 réponse »

  1. Je suis absolument d’accord ! Il faut d’ailleurs trouver un moyen pour que la poésie, la créativité et l’art s’emparent des technologies nouvelles – sans quoi vive le monde horrible des humains déshumanisés.

Laisser un commentaire, une pensée, un vers

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s