Conférences

[Société De Demain] Une Poétique De Fraternité

dav

Découvrez la clôture poétique de Vincent Avanzi de la conférence de Jacques Lecomte intitulée « Vers une société de fraternité » du 8 juin dernier organisé par La Traversée au Forum 104.  La vidéo de la conférence arrive très bientôt. Ceci est la une nouvelle collaboration entre Jacques et Vincent après La Nuit de l’Optimisme, le Printemps de l’Optimisme et Le livre Les Entreprises Humanistes !

fraternité

UNE POETIQUE DE FRATERNITE

Parions sur l’être humain pour construire la société de demain

Verset 1
Et si le bonheur des uns faisait le bonheur des autres, dans un monde où le paradis est ici-bas,
Et s’il suffisait juste que l’on fasse le premier pas, pour que résonne le La de la lumière de notre aura,
Et si un coup d’état d’âme pouvait faire briller en éclats notre regard sur tout ce qui ne va mal,
Bienvenue à tous dans une contrée pas si lointaine où tout est déjà là !

Savez-vous pourquoi, à l’école du bonheur, on ne recherche jamais la destination ?
C’est parce-que sous les étoiles, même la Terre tourne en rond dans un concert de nations.
Comme le dit Jacques Lecomte en plein lancement d’un mouvement bienveillant,
« Passons d’un pessimisme désespérant à un optiréalisme inspirant ! »

Un mélange de science et de conscience,
Dans un message d’espoir et de bon sens.
Etape n°1, Inspiration : je lève les yeux en direction des cieux.
Etape n°2, Respiration : je réalise que ce monde est merveilleux.

Les forces de la vie sont plus puissantes que les forces de la haine.
Et si c’était en criant quelques « je t’aime » que l’on renverse le système.
Engagement, empowerment, prise en conte de notre environnement,
La technique est importante mais c’est l’être humain que l’on devrait mettre en avant.

Verset 2
De l’Histoire au Futur, de la Modernité à la Fraternité,
Comme disait Victor Hugo, l’utopie deviendra un jour réalité.
Ainsi passerons-nous peut-être du « je » de propriété au jeu de société
Pour ainsi faire éclore une philosophie heureuse de la sobriété.

Croire en l’être humain dans un mouvement global et pacifique,
Pour accorder les Si et les La de l’Evolution avec nos instruments de musique.
Entre une éducation positive et une santé communautaire et publique,
Même s’il est parfois compliqué de créer un climat de confiance avec des climatosceptiques…

Réveillons les élans fraternels -voire spirituels- pour toucher ensemble notre petit grain de ciel
Et ne plus nous battre en duel dans une société post-moderne belle et bien modèle.
Observons les améliorations actuelles : couche d’ozone, biodiversité, mortalité, gender gap, malnutrition,
Espérance de vie, baisse de la pauvreté, élan démocratique, paix durable ou encore alphabétisation.

Finissons-en avec le catastrophisme et faisons place à l’élan poétique de l’optimisme,
Dans l’étymologie, le mot « révélation » était initialement un pléonasme de l’ « apocalypse ».
O Convivialisme, silhouette linguistique de l’art de vivre, aimant mélange d’altruisme et d’humanisme,
Un nouveau paradigme issu du Progrès passé entre idéalisme et réalisme.

Verset 3
Quelle meilleure destination que celle de la « Grande Réconciliation» ?
Telle une révolution faite de rêves et de solutions, de vers et de mutation
La conscience et l’imagination qui donnent naissance à notre réunification,
D’un état d’esprit de compétition à un état d’âme de coopération.

Dotée d’une justice restauratrice et d’une empathie réaliste,
Une législation écologique et un contrat social et éthique,
J’imagine l’avènement systémique d’une nouvelle république
Dans la cour des contes héliotropiques de tous nos en-fan-tastiques….

Et au pire ça marche, car « le problème ce n’est pas les autres,
Le problème est de penser que le problème c’est les autres. »
Passons de l’inspiration aux bonnes relations, de l’opposition à de nouvelles propositions,
Car qui peut prétendre faire de la politique sans émettre de belles actions ?

« La bonté de l’homme est une flamme qu’on peut cacher
Mais qu’on ne peut jamais éteindre. » disait Mandela.
Et le poing d’un pacte sociétal ne pourra être lâché
Qu’avec la fin de la loi de la jungle, du règne animal.

Verset 4
Au final, le jeu de société à venir en vaut-il vraiment la chandelle… du luxe,
Pour une poignée d’heu-reux ou quelques sentim-ents de plus ?
En fin de Jacques Le-comte, oui, ce monde meilleur existe déjà quelque part :
En nous, par et pour nous, autour et entre nous, depuis le départ.

Alors quelle sera notre prochaine étape mondiale dans cette métamorphose ?
Tout le cosmos dans une osmose après avoir pris le temps d’une grande pause.
Comment être ou ne pas être, vivre ou ne pas vivre en pairs et en paix au cœur d’une cible?
Pendant qu’ils regardent la forêt tomber, nous on re-pousse l’arbre des possibles…

Pour conclure, il n’est peut-être plus question de changer le monde mais plutôt de le révéler.
Et s’il existe déjà, il ne s’agit plus d’alerter ou même de le rêver mais bien de le réveiller…
Alors A vos âmes, chers enfants de l’empathie et citoyens du monde de la fraternité,
Nous sommes aujourd’hui des millions à vouloir vivre et pouvoir changer la réalité.

Il est écrit Liberté Egalité Société de FRATERNITE sur notre parchemin,
Parions sur l’être humain pour faire éclore demain dans l’horizon du bien commun…

NB : Ces vers sont inspirés de la conférence « Vers une société de fraternité » de Jacques Lecomte,
Docteur en Psychologie et auteur des livres La Bonté Humaine et Les Entreprises Humanistes

Auteur : Vincent Avanzi
Chroniqueur poétique des temps modernes
Poète d’entreprise La Plume Du Futur

Autre collaboration à découvrir :
Jacques Lecomte : Les Entreprises Humanistes en poésie

Rue_de_la_Fraternité,_Paris_19

Laisser un commentaire, une pensée, un vers

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s