Dvt personnel

[CNV 4 Changemakers] Les Chroniques de la Non Violence

CNV 4 Changemakers 

Le Cercle des Poètes qui suit est issu des enseignements reçus lors d’un stage de Communication Non Violente avec Thomas d’Ansembourg, psychothérapeute et auteur de nombreux ouvrages dont Cessez d’être gentil, soyez vrai! et Qui fuis-je, Où cours-tu, A quoi servons-nous?.  Ce séminaire était organisé par Olivier Maurel en Belgique avec 30 Changemakers du monde de demain (à découvrir en photos, parmi eux des acteurs d’En Quête de Sens, Coab, Théa Conseil, Make Sense, Disco Soupe, Danone, Creaprezent, Mindful Codev, Les Invités du Festin, Les Champions du bonheur et bien d’autres). Au programme : Comment passer du JE au NOUS avec son intériorité citoyenne ? Voici quelques photos, 5 chroniques poétiques sur la CNV et quelques poèmes écrits sur place par les Changemakers.

« Porter un regard neuf sur soi, les autres, la vie »

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Credit Photos : Soft Skills Photography


Les chroniques poétiques
D’un monde NRV à un monde CNV

Se changer soi pour changer le monde,
Vibrer ensemble pour vivre ensemble.

Chapitre 1
Quel bonheur, quelle gratitude, quel joie de communiquer avec soi,
De pouvoir s’ouvrir aux autres pour découvrir l’humanité qui est la nôtre.
Quel sens, quel sentiment, quel besoin de pouvoir enfin faire ce lien,
Entre des citoyens humains et des co-créateurs de beaux lendemains.

Car si le partage entre nos âmes, c’est la vertu de l’harmonie,
Le « Comment ça va ? » sera plus qu’une simple formule de courtoisie.
Ecouter la mélodie de l’infini, le bénéfice intime d’une profonde empathie,
Dans une symphonie où l’eau de vie se marie dans le je des possibles avec autrui.

De l’enfer-mement au discer-nement, du chacal à la girafe,
« Etre heureux ou avoir raison » dans un grand cours de nos miracles.
On n’a peut-être pas la clé du paradis, mais on a les clés de l’enfer,
Donc pour changer de paradigme, envisageons d’abord d’être avant de faire.

Merci d’être vous, en soi et en semble, dans un cercle des poètes de la vie
CNV for Changemakers embarqués dans une odyssée humaine
Jusqu’à ce que la liberté se déchaîne entre l’aide et l’aime
Dans l’infini de la poésie du chant des possibles…

2015-03-21, Stage CNV Assenois-1564

Chapitre 2
Passons d’un monde d’NRV à un monde de CNV avec la foi,
Accueillir sa colère et cueillir la vie pour se reconnecter à soi.
Hors de soi, il faut, tu dois, le tu qui tues le je de l’autre moi.
Un travail d’ange heureux telle une histoire sans fin qu’on entrevoit.

Une écoute bienveillante, sans attente et axée sur la présence,
De l’empathie, sans jugement, avec un nouveau rapport au temps.
De l’amour inconditionnel, la réponse ne viendra pas du ciel,
Si nous en avons tous le potentiel, faisons confiance à l’universel sans conseil.

Réfléchir ou ressentir, l’empathie n’est que reformulation via quelques questions.
Ecoute active sans aucune intention, juste être relié avec l’autre dans une connexion.
La différence entre aider et aimer, c’est laisser la personne trouver ses propres solutions,
Un besoin de faire confiance en compassion, dans un état de pure conscience et d’attention.

Donc comment « porter un regard neuf sur soi, les autres et la vie » ?
Passons d’une société de consommation et de consolation à la libération.
Quel est le constat, quel est votre besoin, quel est votre sentiment ?
« Au commencement, il y a eu le verbe » pour communiquer plus gentiment.

2015-03-21, Stage CNV Assenois-1849 2015-03-21, Stage CNV Assenois-1852 2015-03-21, Stage CNV Assenois-1854 2015-03-21, Stage CNV Assenois-1848

Chapitre 3
Comment être aligné sur son chemin de vie et quel est notre guide,
Dans la recherche de relations vraies, profondes, fécondes ou bien fluides ?
Regarder l’autre dans son vivant, l’amour réside dans un œil plus bienveillant,
Etre un humain connecté et pas juste une tour de contrôle lointaine nous divisant.

Attention à toute la communication, voici quelques pièges à la com » :
Jugement, croyances, préjugés, il faut tu dois, divisions et interprétations.
Il faut juste être pour écouter, reformuler en répétant la question.
L’écoute empathique n’est pas du tout dans la recherche de solutions.

Se débarrasser de l’idée d’aider, pour la remplacer cette idée d’aimer.
Se connecter, le comprendre, le refléter et l’entendre.
La responsabilité, c’est l’habilité à répondre sans culpabilité,
Violence et vigueur dans la sensibilité de la colère afin de revivre ensemble.

La source des conflits provient toujours des malentendus,
Mal exprimé ou mal écouté, le bien n’est pas toujours le bienvenu.
Le tu qui tues est celui qui mettra de l’huile sur le feu,
Le tu qui aimes et qui vit y mettra un peu de lui sur le je….

« Connect before correct » Marshall Rosenberg

  2015-03-21, Stage CNV Assenois-1843

Chapitre 4
C’est l’histoire du jeu du je et du tu qui tue et qui discutent côte à côte :
« L’enfer ou le paradis sont-« ils » aussi subtils sur la plage de l’ile de l’il ? »
C’est alors qu’ils aperçoivent le nous sublime qui noue des liens tranquilles
Avec le vous qui voue un culte aux autres alors qu’en fait l’avenir est nôtre.

Donc quel serait le monde avec une pratique d’hygiène de conscience chaque matin
Et quel serait le monde si toute la magie humaine marchait ensemble main dans la main ?
Un cœur qui bat, une fleur qui pousse, une heure qui passe, une peur qui tousse
Quand le bonheur des âmes se fait l’écho d’une lenteur si douce.

Sur la route de la joie pour pouvoir prendre soin de soi,
Enchanter le monde avec sa colombe qui s’envole vers son propre « toi ».
L’être humain né toute option à la fois, mais sans le mode d’emploi,
L’école de la vie en formation de foi, avec la question du pour qui et du pour quoi.

Notre besoin fondamental : est-ce faire l’amour ?
Notre chemin que demande l’âme : est-ce aussi faire l’amour ?
Sentir nos liens qui fondent en larmes : serait-ce cela que faire l’amour ?
S’ouvrir au bien des hommes et femmes : juste par nature et par amour.

2015-03-21, Stage CNV Assenois-1860 2015-03-21, Stage CNV Assenois-1855

2015-03-21, Stage CNV Assenois-1857 2015-03-21, Stage CNV Assenois-1853

Chapitre 5
Donc ne confondons pas violence et vigueur, inconfort et négatif,
Esclave et service, ici et ailleurs : Savoir dire Oui et savoir dire Non,
Savoir vivre Oui et savoir vivre Non, ressentir le Oui et ressentir le Non,
L’énergie de vie et l’énergie du monde, l’harmonie du Oui et l’harmonie du Non.

Le cerceau autour de l’âme refoule tout ce qui se cache en dessous,
Jusqu’à ce que le cerveau refasse des vagues et contamine tout autour de nous.
La mélodie de l’empathie si l’on prend vraiment le temps de l’écoute,
Reconnaître l’autre dans le couple avec l’ouverture de sa propre part de doute.

Les larmes sont l’eau de vie de l’âme dans l’art d’illuminer le mal
pour faire briller nos flammes.
Le rire est un sourire un peu plus fou, vivre n’est pas survivre,
Donc jette toi dans la foule du nous.

L’auto-empathie et l’empathie avec autrui sont essentielles en fin de conte,
Car le cosmos échange nos ondes si notre osmose enchante le monde.
Quelle chaleur humaine et quelle saveur superbe dans un concert de silence,
Quel bonheur d’être sur Terre en éveil à l’heure du rêve telle une étoile filante.

Auteur : Vincent Avanzi
Poète, conférencier et auteur du livre Sur la Route de Soi

2015-03-21, Stage CNV Assenois-1920

Sur la photo : Clémentine, Shabnam, Flora, Kenza, Marie-Noëlle, Philippe,
Marc, Stéphane, Antoine, Marie, Thomas-Emmanuel, Fabien, Gaëlle, Eulalie,
Julia, Vincent, Céline, Marianne, Olivier, Julien, Thierry, Colette,
Hervé, Pacôme, Marion, Manu, Anne, Benoit, Jean-yves et Thomas



Quelques poèmes de Changemakers

Julia

C’est la révolution de l’écoute
Pour notre cercle en route
Impossible de construire un monde d’harmonie
Sans puiser dans notre empathie
Le potentiel humain est infini
C’est notre regard sur nous-mêmes qui agit
Tel un filtre puissant, sur ce que nous pouvons
Prouvons que l’amour est en puissance
En l’ingrédient, en la recette,
Finalement, tout est croyance.
La joie mettra la culpabilité en banqueroute
Paix intérieure face au doute
Décidons d’avoir le vent en poupe.

Clémentine

Sous les éclats de lune
Scintillent nos regards fragiles
Palette des émotions – joie tristesse amour
Désespoir amertume envie
Vulnérabilité et vérité se révèlent et se mêlent

Sous les éclats de lune
Scintillent nos regards fragiles
Dans l’âtre du feu
Grésillent nos élans de vie
Prêts à s’élancer, s’exprimer, nous dépasser
La rencontre avec l’autre nous balaie comme une feuille au vent

Instant de joie, instant de paix
Instant de doute, instant d’éternité
—J’ai chuchoté aux étoiles mon prénom
Elles m’ont rendu la vie—
La vie – avec l’empathie comme outil
Et l’Amour comme voix d’harmonie

Emmanuel

Quand je glisse dans le noir
Dans l’opulence de mon dortoir
Que s’éteint mon regard
Que chuchote ma mémoire
Que dans mes rêves je pars
C’est d’amour qu’ils me parlent

De fatigue ma conscience
Pourrait me dire ses souffrances
Mais c’est d’amour qu’elle me parle
Et d’éveil des consciences

Dans la douceur de mon lit
Dans l’empathie de mes nouveaux amis
Dans l’amour de ces doux jours
Je m’endors plein d’amour

Je ne veux plus sauver
Mais je peux me sauver
Car ainsi bien armé
Je pourrai mieux aimer

Je voudrais tous vous dire
Que j’embrasse vos sourires
Que malgré l’éphémère
Vous resterez tous mes frères

Thomas

Je, tu, il,
Regards vils
Moi, lui, elle,
Des séquelles

Du je au nous
Empath’idylle
Du je au nous
Amour fou

Présence au je
Conscience du nous
Amour fou

Gaelle

Empathie,
oublier la répartie,
l’envie de faire rire à tout prix.
Oser le regard aimant,
le regard qui désarme mon champ
de bataille,
qui accepte mes failles.
La lumière qu’elles laissent entrer
irrigue la poupée
cachée
lovée
au fond de mon palais.

jugementmerveilleux

Inscrivez-vous au prochain séminaire !

Laisser un commentaire, une pensée, un vers

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s